Transports humanitaires (2)
Transports humanitaires (2)

press to zoom
Transports humanitaires
Transports humanitaires

press to zoom
Transports humanitaires (2)
Transports humanitaires (2)

press to zoom
1/2

Association Espérance « Transports Ukraine »

 

Comme beaucoup, nous sommes restés sans voix en apprenant l’engagement des troupes russes en Ukraine jetant ainsi des milliers de civils sur les routes. Et tout cela se passe aux portes de l’Europe que nous pensions si protectrice… 

 

Fidèle à ses engagements en faveur des plus démunis, l’association Espérance s’est tout naturellement engagée pour tenter de faire face à cette crise migratoire avec l’aide de ses partenaires historiques qui ont rendu nos opérations possibles. 

 

Aussi a-t-il rapidement fallu faire face à ce formidable élan de solidarité en récoltant, triant, conditionnant les différents dons pour au final les acheminer de la manière la plus efficiente. Il a également fallu rechercher le financement nécessaire. 

La question de la destination finale est très importante. Nous nous sommes donc appuyés sur nos contacts.

 

Nous avons ouvert une première route à destination de la frontière Hongrie – Ukraine.

Grâce à Anna JACKY nous avons chargé un premier camion dès le 5 mars. Et puis le sort s’est quelque peu acharné. Le départ a connu de multiples reports pour finalement s’ébranler le 9 à midi. J’ai pris la route avec un chauffeur professionnel des Transports JACKY. 

Après moultes aventures, le camion est arrivé à bon port au centre d'enfants de Beregdaroc, un club de vacances qui a été transformé en centre d'accueil pour réfugiés ukrainiens.

Livraison de 20 matelas, matériel de cuisine, couvertures, vêtements, produits d'hygiènes, nourriture, etc...

Ensuite deuxième point de livraison à Kisvárda dans les locaux de l’association «Kárpátalja Ház » qui contribue à la coopération transfrontalière avec l’Ukraine. 

Ce voyage a été particulièrement éprouvant pour moi car tout au long de ce périple, nous avons dû nous battre contre les éléments « déchainés ». Je ne citerais qu’un contrôle des autorités hongroises qui nous a contraint à décharger et recharger intégralement le camion pour tenter d’éviter l’amende prohibitive réclamée (répartition de poids par essieu). Au final, tout est rentré dans l’ordre grâce à Anna JACKY qui a fait le forcing auprès d’un ministère hongrois… Mais que de temps et d’énergie perdus ! 

 

C’est le lundi 21 mars, avec Etienne STEINMANN, que le second camion, toujours badgé JACKY et sérigraphié pour la circonstance « Alsace - Ukraine » a pris la direction de la Pologne. Un premier déchargement s’est fait à Cracovie. 

Une seconde livraison s’est faite à Świdnica avec l’aide d’un ancien employé et ami de Bruno JACKY. La Maire de cette ville ne tarit pas d’éloges pour ces bienfaits.

 

Bien évidemment certains transports ont été affrétés directement en Ukraine par l’intermédiaire de notre partenaire « Tabea » de Swisstal (D) et en Roumanie au dépôt de HATEG chez Andreï PRIALA. Nos frères roumains sont particulièrement investis dans ce dispositif d’aide aux réfugiés et savent au mieux vers qui distribuer l’aide. 

 

D’autres actions sont déjà programmées. 

 

Merci à vous tous pour votre soutien, vos prières. Gloire à notre Seigneur et merci pour sa protection ! 

 

Jean-Paul Lutter pour l’Association Espérance